Petit dictionnaire de symbolique des animaux

Avant de vous donner les symboliques, j’aimerais vous donner leur utilité. Car la majorité d’entre nous sait qu’il existe une symbolique pour chaque chose. Souvent associées aux rêves, nous tapons bien souvent l’objet de ces voyages nocturne sur internet, pour en comprendre la signification.

Mais ce qu’il est important de comprendre, d’intégrer, c’est la singularité de chaque songe, et de la nécessité d’être attentif à ce que chaque élément signifie pour vous. C’est bien pour cela que l’invisible à cette particularité de s’exprimer en images, plutôt qu’en mots. 

Là où les mots peuvent nous enfermer dans un sens souvent figé. Les symboles sont une porte qui s’ouvre sur la richesse d’une infinité de significations. Ainsi, lorsque votre inconscient vous parle en symboles, il vous communique un indice, une information cruciale, qui n’est pas vouée à parler à votre seul esprit. Ce symbole est comme une vague dont le courant vous emporte tout entier. Aucune part de vous n’est négligée. Ainsi, cette onde de forme – car une image vibre grâce à l’expression de sa forme, dans l’invisible – va profondément manifester ce pourquoi elle s’est matérialisée. Vos recherches internet ne pourront qu’être des éléments probables, que vous devrez adapter selon ce qui vous semblera le plus juste dans votre situation personnelle. 

Personne d’autre que vous-même ne peut exprimer ce qui anime votre esprit. 

Je souhaite donc vous partager MA vision propre de la symbolique de chaque animal. Celle-ci est guidée par l’interprétation de leurs comportements, de leur rôle dans nature, mais également de mon intuition. Cette liste est vouée à évoluer, à mesure des demandes que vous me ferez, pour interpréter un animal qui vous parle profondément.

 

Vous n’êtes pas autorisé(e) à reproduire, copier, et partager le contenu de cette page sans mon consentement. Tout partage doit être accompagné d’une mention bien visible du site www.nouvellesvibrations.com présenté comme site source de ces écrits.

Je vous partage donc dans l’ordre les symboliques suivantes : 

– La Girafe
– Le Chat
– Le Lion
– Le Cerf
– L’Ours
– Le Serpent
– L’Araignée
– La Chouette

À venir :

– Le Tigre
– La Méduse
– Le Loup
– Le Caméléon
– La Libellule
– L’Éléphant

Et d’autres …

 

 


– La Girafe –

La girafe est un animal particulièrement singulier sur Terre. Sa grande taille, son long cou, ses quatre pattes plus longues les unes que les autres. Elle me rappelle la volonté des hommes de vouloir bâtir des bâtiments si hauts, qu’ils toucheraient le cœur de Dieu. La girafe ne se couche presque jamais, toujours debout, elle ne dort que par tranches de quelques minutes. Au total, elle ne dort que 2 à 3 heures par tranche de 24h. Animal au grand cœur (presque 11kg), la girafe est un animal herbivore, calme, discret de par son caractère, qui voit le monde de très haut. 

Ainsi, la girafe est un animal dont la symbolique nous mène à la prise de recul et la vision large de notre vie. Si la girafe intervient sur votre chemin, alors peut-être vous encourage t’elle à rester debout, et à apprendre l’immobilisme sage. Là où nous gesticulons bêtement, pour ne pas avoir à écouter le silence. La girafe nous encourage à prendre de la hauteur, et à écouter les conseils de l’Univers. Mais également, elle nous pousse à puiser dans nos ressources, et à manifester pleinement notre intelligence. Car sa survie dépend entièrement de sa capacité d’adaptation au monde dans lequel elle vit, alors même que sa morphologie lui impose de lourdes contraintes. Elle nous apprend donc à rester bien ancrés, les quatre pattes dans la terre, mais l’esprit bien haut dans le ciel. Pour que nos conseils soient toujours puisés auprès de la sagesse universelle.

 

 

– Le Chat –

Le chat fait parti des animaux domestiqués depuis longtemps. Surtout connus pour avoir été les fidèles compagnons des égyptiens 4000 ans avant J-C, le chat a trouvé sa place en tant que membre de la famille, menant une vie de privilèges. Il est connu pour protéger les lieux de la « vermine », véritable chasseur dans l’âme, il « nettoie » les lieux des rongeurs en tout genre. Grand dormeur, il peut s’ensommeiller 22h/24, et respecte toujours ses envies avant les obligations. D’un point de vue plus spirituel, le chat est un vrai gardien des lieux, il protège sa maison et ses humains de toute pollution invisible (entités, maladie, déséquilibres divers …). Très intelligent, il comprend et apprend que selon ses comportements, il pourra induire une réponse manipulée chez l’autre. 

Ainsi, le chat a pour symbolique le voyage entre des différentes consciences. Le chat nous permet de voir au-delà du simple regard que nous portons à notre quotidien. Il nous prend par la patte, et nous guide dans les différentes couches qui composent notre être. Ainsi, il porte en lui le rôle de guide et de protecteur. Il nous pousse à écouter nos envies avant tout, et à s’affranchir des demandes extérieures. Le chat pousse à l’indépendance, à laisser les règles de côtés lorsque celles-ci nous contraignent dans notre quête de sagesse. Sa grande agilité et son équilibre incroyable le caractérisent, ainsi, il nous apprend que rien n’est impossible. Tant que l’on ne remet pas en question notre capacité à réussir, alors aucun obstacle ne peut nous contraindre. Le chat est un opportuniste au grand cœur. Il nous apprend cette phrase : 

« Moi d’abord, mais toi aussi ! ».

 

 

– Le Lion –

Le lion est une forme plus vive du chat. À l’image de la déesse égyptienne Bastet qui se transforme en Sekhmet, lorsque sa force prend le pas sur sa douceur. 

Le lion est un animal qui vit en groupe. Ces groupes se régissent selon une hiérarchie stricte : un mâle dominant, une population de femelles (chasseuses) plus importante que la population de mâles, des mâles qui, à maturités sont chassés du groupe, pour éviter la consanguinité. Le lion a une espérance de vie de 10 à 15 ans. Il chasse seulement 3 heures par jour, dort ou reste inactif le reste du temps. 

D’un point de vue plus spirituel, le lion est le représentant du dieu soleil, de l’énergie masculine dans sa forme la plus sacrée. Son surnom de « Roi de la savane » vient de sa force intérieure puissante, manifestée dans des terres de feu. 

Le lion nous révèle notre force intérieure, il nous connecte avec cette ambivalence intérieure entre calme et tempête. En tant que représentant du dieu soleil, et de la manifestation incarnée, il nous parle d’agir avec force et détermination. Mais aussi de ne pas épuiser ses forces inutilement. La lionne, elle, nous révèle notre potentiel inné, et représente la féminité sauvage. Tantôt douceur, tantôt force, elle représente l’équilibre de ces deux polarités, dans un même être.  

Elle est une véritable matriarche, même si ce statut n’est pas officiellement reconnu au sein du clan. Elle pourvoit au besoin de l’ensemble du groupe, et transmet son savoir aux descendants. Ainsi, la lionne nous parle de responsabilité, et d’un rôle fondamental que nous avons dans notre clan. Elle parle d’incarner sa force pour braver les obstacles.

Globalement, les lions et lionnes nous parlent de rôles définis pour créer l’harmonie dans la communauté. Chacun détient son propre dessein, mais chacun d’eux vie pour la collectivité. Chaque choix  doit prendre en compte son individualité, mais aussi la responsabilité imputée sur la vie de l’autre. Ils nous apprennent la conscience de l’Un au service du Tout.

 

 

– Le Cerf –

Le cerf est appelé « Roi de la forêt », alors que le lion est le représentant de l’élément feu, le cerf est le représentant de l’élément terre, de ce qui est élémentaire, donc. Je ne parlerais pas de la biche, qui pour moi possède un rôle et une symbolique différente. 

Le cerf est un herbivore, solitaire, pouvant vivre environ 25 ans, même si la moyenne d’âge atteinte est plus régulièrement de 12 à 15 ans. Cet animal à la particularité de posséder des bois implantés sur sa tête. Deux bois tombant en début d’année, repoussant en fin d’été. Sa période de brame (période de reproduction) a lieu entre la mi-septembre et la mi-octobre. À cette période, le cerf est entouré de biches et de juvéniles. Le reste de l’année le cerf est solitaire et est actif surtout la nuit, où à l’aube (l’homme étant une cause majeur de ce rythme). 

Le cerf nous parle de cycles, de mémoires, et de connexion à son savoir inné. À l’image de l’arbre ancré dans la terre, captant les mouvements invisibles par ses branches. Le cerf représente la capacité à nourrir son incarnation grâce à la force vitale qui nous est insufflée par le ciel. Véritable gardien des mémoires, il nous apprend à laisser à la terre (chute des bois) ce qui n’a plus lieu d’exister en nous. Ainsi, il se laisse traverser par les cycles, se nourrissant de ce que chacun a à lui offrir. De cela, il en conçoit une ramure imposante, telle une couronne posée sur son âme, et laisse ce cadeau à la terre au moment venu. Il nous parle de connexion avec la nature qui nous entoure. Il nous parle d’introspection, tel l’Hermite et sa lanterne. Il nous parle de voyage intérieur et de connexion à notre âme. Il communique avec la lune, et parcours seul le chemin qu’elle lui souffle. Son brame entre en vibration avec chaque être, chaque élément. Soufflant la mélodie singulière du cycle qui se termine, annonçant le nouveau qui commence.

 

 

– L’Ours –

L’ours est un mammifère solitaire et intelligent. Passant la majorité du temps seul à parcourir les forêts et montagnes. Il fait partie des animaux qui hivernent. Chaque hiver, il entre dans un état de semi-sommeil assez profond pour provoquer un ralentissement maîtrisé de son corps, en attendant la fin de l’hiver. Bien logé au fond de sa tanière, il ne sort que lorsque le temps est assez doux pour le lui permettre. Il se nourrit de tout, même si son alimentation est majoritairement végétale. Et ne fourni que les efforts nécessaires. Sa constitution corporelle ne lui permet pas non plus des exploits, mais son corps si intelligent lui permet de passer les saisons sans encombre. Sa vue est mauvaise, mais son ouïe et son odorat son d’une remarquable efficacité. 

L’Ours vient nous parler de puiser dans ses propres ressources. Il nous apprend qu’en faisant de petits pas, nous pouvons aller plus loin qu’en faisant un seul grand saut. L’Ours possède une symbolique proche de celle des cerfs. Mais il apporte plus de douceur que de force. Lui aussi étant un véritable hermite, il nous apprend à prendre soin de notre corps et de notre lieu. Son exigence n’étant pas si élevé, il s’adapte vite aux changements, sans se mettre de pression. Si un lieu ne lui a porté plus ce dont il a besoin, il en change. Si sa nourriture habituelle n’est plus assez abondante, il l’adapte. L’Ours est en contact avec la sagesse du lieu. Il suit son instinct profond. Véritable animal introspectif, il est aussi très intuitif. Son corps est à l’image de son rôle, une mauvaise vue, mais d’autres sens bien aiguisés. Des sens qui font appel à la mémoire du corps et du cœur.

 

 

– Le Serpent –

Le serpent est depuis longtemps, considéré comme un nuisible. Sa constitution toute en longueur, dépourvu de membre, avec une tête mobile et un venin parfois mortel. Le Serpent ne jouit pas d’une bonne réputation. Mais nous pouvons mettre en avant sa capacité à explorer le moindre recoin de la nature. Souvent cachés sous des roches, du feuillage, ou dans l’eau, il se nourrit de rongeurs, de poissons, et autres animaux. Il est donc complètement carnivore. Il est également connu pour sa mue appelée « exuvie » ou « Ecdysis » dans un language plus scientifique. Cette mue consiste en la séparation du corps, de la partie superficielle de sa peau, celle qui ne peut pas s’agrandir en même temps que le reste du corps. Ainsi les jeunes serpents muent plus souvent que les serpents déjà adultes. 

Le serpent possède une symbolique forte. Véritable représentant du « renouveau », je le compare aussi à l’Arcane Sans Nom du tarot de Marseille. Car le serpent nous met face à nos peurs pour mieux nous en défaire. Il nous apprend à laisser derrière ce qui ne nous sert plus. Il nous apprend la fluidité, la spontanéité, la discrétion, et la réalisation de soi. Mais il nous apprend aussi qu’en chacun existe une part sombre à apprivoiser. Le serpent ne fait pas dans la tendresse, il est, voilà tout. Présent dans des disciplines et des symboles fort comme l’Ouroboros alchimique, ou le serpent de la genèse. Il est également présent dans le caducée, symbolisant deux serpents enroulés autour d’une baguette ailée, symbolisant l’union des deux polarités autour d’un symbole de vie. Le serpent est donc tantôt notre part sombre, tantôt notre lumière. Il représente la quête infinie de l’existence et le passage entre les vies.

 

– L’Araignée –

L’araignée est la grande redoutée de nombre d’entre nous, et pourtant ! Son corps est riche en symboles, 4 paires de 2 pattes. Les 2 opposés complémentaires qui en s’associant, créent le 4, la matière, la réalisation, la création. Ce qui nous fait 8 pattes, le chiffre de l’infini, de l’équilibre, de la vertu. Une araignée qui de par son corps nous raconte l’histoire d’une âme qui, née de Dieu, se sépare de lui pour se reconnaître. De par cette séparation, elle s’incarne dans la matière et expérimente l’expérience de vies successives. Mais au fond le chemin aspire toujours à l’éternité d’une existence riche, et finalement, d’un retour vers Dieu (l’Univers, la Source, appelé le comme vous le souhaitez). L’araignée est donc la digne représente de ce Grand Principe, de la création infinie. D’ailleurs, elle est une tisseuse de talent. De son fil de soie si solide, elle se cache, se nourrit, se déplace, et tant d’autres choses. Elle est l’idée qui crée dans la matière. 

L’araignée est l’énergie de la sorcière matriarche. Elle est forte, solide, ingénieuse, rapide, discrète. Si l’araignée intervient dans votre vie, alors elle vient peut-être vous apporter l’outil dont vous avez besoin. Cette dose de génie que vous cachez en vous, qui ne demandez qu’à être utilisé. Elle vient vous porter main forte, et vous rappeler à vos devoirs. Mais aussi, elle peut vous aider à faire face à vos peurs. Ces peurs irrationnelles qui vous pousse à détourner le regard. Et qui ne demande pourtant qu’une simple maîtrise de vos émotions. 

 

 

– La Chouette –

La chouette est un rapace nocturne connu pour son chant si particulier. Animal carnivore, la chouette ne chasse que la nuit, rarement la journée, lorsque les conditions climatiques de la nuit ont été contraignantes. Dotée d’une ouïe impressionnante et d’une bonne vue, il lui est facile de repérer et attaquer sa proie. Très sociable avec ses congénères ou encore avec la plupart des animaux, elle est très discrète que ce soit dans son attitude ou lors de ses vols incroyablement silencieux. Même si la chouette peut-être mal ou femelle, elle porte une énergie féminine très forte, notamment de par son lien avec l’énergie lunaire. 

Ainsi la chouette est la gardienne des messages cachés. Elle vient souffler à l’oreille, chuchoter un message précieux qui ne doit être connu que de celui qui le mérite. Elle est la gardienne des secrets, celle qui possède le trousseau bien gardé. Elle garde son précieux coûte que coûte et ne laissera personne s’en approcher. De son regard intense, elle communique directement avec votre âme. Elle vient vous apporter la réponse tant attendu, mais vous pousse aussi à accepter qu’il ne prenne pas la forme que vous espériez. Car celle qui vous parvient est la plus juste, même si vous ne savez pas encore pourquoi. 

Mais aussi, la chouette vous propose la discrétion. Si vous avez l’habitude de crier et chahuter, alors apprenez le silence et la patience. 

Spread the love

2 thoughts on “Petit dictionnaire de symbolique des animaux

  1. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à lire ces merveilleux commentaires sur ces animaux.
    Tu as interprété magnifiquement leurs «être » et la projection/symbolique sur nos vies.
    Gratitude pour ce partage ❤️🧡💛💚💙🤍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.