Symbolique du corps : Droite et Gauche, quelle différence ?

Mon premier article sur les bases de la symbolique du corps vous a beaucoup plu, et pour être honnête, le thème de la symbolique du corps me plaît énormément à moi aussi. Alors, je vais tenter de vous transmettre un peu plus de connaissances sur cet outil passionnant.

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de la distinction entre la droite et la gauche du corps. Car c’est effectivement une notion de base que l’on comprend dès petit. Né droitier ou gaucher, la distinction est rude, et à parfois valu de renier sa propre nature pour se conformer à cette société de « droitiers ».
Alors pourquoi notre société est-elle une société de droitiers ? Ou de gauchers contrariés, également ! Quelle distinction entre la droite et la gauche en ce qui concerne la symbolique du corps ? Mais surtout, pourquoi une telle distinction ? 

 

Commençons par le commencement, et parlons de quelques bases en ce qui concerne la création d’un être, et donc d’un corps, dans cette dimension de matière !

 

Échelle de densification : Naissance de l’esprit dans un corps de chair

 

Vous conviendrez que ce terme d’ « échelle de densification » est peu banal, je ne sais s’il est utilisé ailleurs. En tout cas c’est une expression que j’utilise très régulièrement lorsqu’il s’agit de parler de la densification énergétique vers la matérialité.

À l’origine est une Source, une base de toute existence,

une éclosion de vie infinie qui pour se connaître en tant qu’unité, avait besoin d’explorer son opposé : la multiplicité. Car la pensée philosophique selon laquelle on ne peut connaître la lumière si nous n’avons pas connaissance de l’ombre me semble assez juste. Comment définir le blanc, si les autres nuances nous sont inconnues ?

Alors la source s’est scindée en une infinité de parts d’elle-même, nommées « âmes ». Puis ces âmes se sont elles-mêmes scindées en esprits. Esprits qui expérimentent dans différentes dimensions, différents mondes, différents systèmes évolutifs, notamment celui de la densité que nous connaissons sur Terre.

Mais comme l’unité ne peut s’engendrer elle-même. L’être issu de la source a pu être engendré par deux polarités opposées mais complémentaires (dont l’origine énergétique est commune, mais dont les rôles sont différents) : le féminin et le masculin. Nous parlons bien ici de polarité, et non de genre, la distinction est importante. J’aborderai plus précisément ces notions de polarité dans d’autres écrits. Ici, ces explications alourdiraient l’article et n’aideraient pas à intégrer ces informations déjà importantes de sens.

Car les lois qui régissent notre monde de matière sont toujours une densification d’une énergie bien plus subtile et bien plus complète. Ainsi, un bébé peut-être engendré par l’association de deux polarités sexuelles que sont le corps féminin et le corps masculin (je simplifie, donc n’inclue pas tous les genres et corps). Ainsi, pour créer un être d’énergie, une âme, une planète, … Ces deux polarités masculine et féminine s’associent pour engendrer un corps harmonieux et équilibré :

 

L’esprit dans un Corps. 

 

Le corps est-il coupé en deux ?


Fondamentalement, le corps n’est pas réellement coupé en deux. Il n’y a pas deux portes « côté masculin » et « côté féminin ». Cela impliquerait un déséquilibre fort dans un corps dont l’objectif est l’harmonie.

Mais dans ce monde duel où chaque énergie revêt une forme, il y a donc une tendance palpable qui
se crée, se manifeste. Ainsi ces deux polarités, féminine et masculine, se fraient un chemin et occupent un « espace » du corps qui leur est propre. Tout comme l’œil gauche et l’œil droit permettent une association d’informations qui, finalement, ne forment plus qu’une seule et même image nette et précise. Ici, le féminin et le masculin s’associent dans l’invisible, pour former une base au corps qui se construit.

Tout cela a pour objectif un accès informationnel infini auquel les humains (entre autres), peuvent se référer chaque seconde. Il y a à mon humble avis, une démonstration simple de cette énergie unique qui associe deux polarités complémentaires.


En énergétique, nous parlons d’un œil invisible : le troisième œil.
Mais nous constatons en parallèle deux yeux de matière. Non pas que ce troisième œil soit dépourvu d’équilibre, mais les polarités qui le constitue ne s’expriment que par une seule et même énergie sans distinction. Tandis que notre monde de matière distingue ces deux polarités complémentaires en créant deux yeux pour voir ce qui est dense.

 

Ainsi, nous pouvons distinguer que dans le corps, ces deux polarités se distinguent l’une de l’autre en s’exprimant d’un côté plus que de l’autre : la symbolique de gauche et la symbolique de droite.

 

 

 

Et donc, qui est à droite et qui est à gauche ?

 

Très bonne question ! Oui je m’auto-congratule !

Il y a différentes écoles en ce qui concerne cette distinction, alors je vais parler selon mon expérience  et ma vision des choses.


Le côté Gauche est associé à la profondeur et l’intuition de la polarité féminine.

Ce côté est lié à l’intuition, à l’écoute, à la réception d’informations. Il va donc réagir lorsque la problématique est né d’un conflit de perception des évènements. Ou lorsque la problématique est issue d’un lien avec le féminin, la lignée des femmes, lorsque par exemple notre propre part féminine peut-être mal tolérée.

Et cette symbolique globale du côté gauche s’associe avec la zone précise de douleur ou de blocage, pour en comprendre la subtilité. Par exemple, une oreille gauche douloureuse peut vouloir signifier que la personne a des difficultés à entendre (dans le sens d’intégrer) certaines informations, des difficultés à les intégrer dans son système de compréhension. Ou alors, une main gauche douloureuse pourra signifier que vous avez la sensation que l’on vous « force la main », vous vous sentez contraint d’effectuer des choses qui ne vous conviennent pas.

 

Le côté Droit est associé à la manifestation et la créativité de la polarité masculine. Ce côté est lié à l’idée qui se manifeste dans la matière est devient un mouvement, un objet, en bref, quelque chose de visible et de palpable dans notre monde. Il va donc

réagir lorsque la problématique est liée à la difficulté d’agir, d’oser être, d’influer sur le monde. Il va être en lien avec la lignée des hommes, mais aussi avec notre propre polarité masculine peut-être mal tolérée.

Comme pour la symbolique globale du côté gauche, le côté droit peut-être associé à des zones plus précises du corps. Pour reprendre les mêmes exemples, et ainsi vous aider à mieux saisir les subtilités de cet outils, si vous avez mal à votre oreille droite, peut-être avez-vous cette fois-ci des difficultés à vous faire entendre, ce que l’autre entend de vos paroles est erroné et ne correspond pas à l’idée que vous en aviez. Une main droite douloureuse viendra dire que vous ne parvenez pas à passer le cap d’agir dans le monde. Vous avez l’idée, mais la peur d’agir vous contraint de la garder à l’état d’idée. Ou alors, vos actes ne sont pas en accord avec vos principes, vous allez à l’encontre de votre volonté profonde.

 

Cet outil est très simple à utiliser mais nécessite, pour être juste, d’être adapté selon votre intuition, et selon de nombreux autres facteurs. C’est une fine dentelle, comme une toile d’araignée dont les bases sont nombreuses pour arriver à une idée centrale stable et complète. Ainsi, vous vous attarderez sur la vie de la personne, les difficultés qu’elle rencontre, son état de santé globale, ses idées, avant de valider un « diagnostic » .

 

(Bonus) L’intro parlait des droitiers et des gauchers, on attend !

Vous avez l’œil fin ! Effectivement, en écrivant l’intro m’est venue l’idée de ces particularités humaines que sont la gaucherie et la droiterie… Quoi ? Ça ne veut rien dire ? Oups.

Il me semble que ces tendances révèlent des propensions naturelles non exclusives, chez les personnes gauchères ou droitières.

Ainsi, dans une société où le verbe « faire » se voit gagner des points en comparaison au verbe « penser » il est assez logique de constater plus de droitiers que de gauchers. Mais ne soyons pas dupes, la vraie proportion de gauchers devrait être bien plus importante !

L’éducation occidentale a longtemps forcé les enfants gauchers à devenir droitier, vous savez, les ecclésiastiques redoutant là la marque du démon. Ainsi, et cela ne relève que d’une théorie que j’ai moi même élaborée, il me semble que nous retrouverons plus d’introvertis et de penseurs pleins d’idées chez les gauchers, tandis que le droitier aura plus de facilité à l’expression de soi et la conception visible. Mais cela reste bien trop réducteur pour devenir une quelconque base sur laquelle se reposer. On parle de symbolique et de polarité, mais surtout, de manière très réduite. Car nous pourrions en parler des heures durant !

Je me suis permise d’intégrer cette dernière partie car c’est une réelle question que je me pose :
Quel est l’impact de la société en matière de symbolique, sur la proportion de droitiers et de gauchers ?

S’il vous plait, n’y voyez pas là une dénomination réductrice envers l’un ou l’autre. Simplement une pensée filante et peut-être bien erronée !

 

En conclusion, la matière est un véritable puit de connaissance pour qui veut explorer le subtil. Qui l’eut cru ? Je vous encourage donc à écouter votre corps et la nature, pour enfin comprendre ce language si particulier des maux et des synchronicités !

 

Bien sûr si vous avez des questions, direction la case commentaire ci-dessous ! Je tenterais d’éclaircir tout nuage dans le ciel de vos pensées ⬇️

 

 

 

 

Spread the love

3 thoughts on “Symbolique du corps : Droite et Gauche, quelle différence ?

  1. Bonjour je viens de decouvrir votre site sur les maux du corps que j’aime beaucoup, je voulais savoir en quoi signifie le cou ( j’ai le cou et les trapèze bloquer depuis 1 ans cote gauche) je pensais au cote paternel ! Vous en pensais quoi . Je vous remercie de votre réponse a bientôt . Sandrine

    1. Bonjour Sandrine,

      Le cou est le lien direct entre la tête et les membres du corps, donc entre les pensées et les actes. Chez vous il y a donc un blocage entre vos idées/envies/désirs et vos actes.
      Vous n’agissez pas dans le sens de vos convictions, vos actes ne traduisent pas ce que votre esprit exprime profondément. Vous réprimez ce qu’il y a au fond de vous, dans le sens d’un respect du conditionnement société ou familial, etc … Il n’y a même pas d’hésitation ou de légères adaptations de vos désirs (car dans ce cas cela aurait plutôt été un torticolis). Là il y a un refus catégorique d’écouter ce qui vous anime profondément.

      Les trapèzes sont des représentant de l’équilibre trinitaire d’un être. Ils sont le siège de l’accumulation de stress, et se tendent lorsqu’il y a conflit d’intérêt âme/corps/esprit.

      Il est temps de lâcher prise sur le regard des autres et la peur du manque. Maintenant le moment est venu d’écouter le coeur.

      Léa 🍀

  2. Bonjour. J ai été suivie par un guérisseur, kinésiologue pendant des années. Ayant déménagé, je n ai plus ce soutien et ses explications sur la raison de mes douleurs. Il me disait toujours que je devais rééquilibrer mon yin/ yang. Que mon côté droit était trop développé et ne laissait pas de place au Yin. Je suis effectivement le genre de femme forte, autoritaire, indépendante, sportive de haut niveau, gérant tout toute seule. Or, voilà que je viens en l espace d un mois de me fracturer triplement l épaule droite et hier je me suis faite une entorse au genou droit en remontant à cheval trop prématurément. Me voilà bloquée à terre, sans pouvoir bouger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.