Ma spiritualité m’éloigne de mes proches

Dans cet article :
Une relation durable qui se termine ?
– Le cycle d’une relation
– Aimer c’est aussi laisser l’autre partir
– La rupture, preuve d’un manque de sincérité ?
Comprendre pour ne pas reproduire
– Ce qui a motivé la rupture
– Laisser perdurer un lien malgré tout
– Relations toxiques
Pourquoi la spiritualité peut-elle provoquer l’éloignement ?
– Différences de vibrations
– Relations convenues avant l’incarnation

L’une des premières choses marquantes lorsque l’on prend conscience de sa spiritualité. Et que l’on choisit de s’investir dans ce processus. C’est la conscience de l’écart qui se creuse avec tout ou une partie de nos proches. Nombreux sont les personnes évoquants un « nettoyage » dans leur entourage. Loin d’être une fatalité, c’est un processus très sain visant à privilégier les relations épanouissantes, en opposition aux relations de confort parfois toxiques.

Dans cet article, je viens vous parler de ma perception de cet évènement que je considère comme étant un passage obligatoire, ou encore une initiation. Mais bien sûr, je vous donne également les solutions qui me sont parvenues, et m’ont permises de passer ces phases de façon plus sereine.


Une relation durable qui se termine ? 


Le cycle de vie d’une relation

Toute relation est vivante, et détient son cycle naturel de vie et de mort. Loin de vouloir perturber, je souhaite simplement rappeler que notre mère nature, la maitresse de tout être vivant, nous rappelle les lois naturelles qui la régissent. Ainsi, cette relation que vous pensiez durable, peut se terminer, de façon … Naturelle.

La vie comme la mort sont des étapes que chacun connait, dans ses relations, dans sa vie, de par ses émotions, ses envies. Il est donc utile de rappeler qu’une relation durable détient, quoi qu’il arrive son début et sa fin. Et cela peut-être vécu avec sérénité. 


Aimer c’est aussi laisser l’autre partir

Dans la « spiritualité » il est souvent mentionné l’amour inconditionnel, celui qui surpasse la notion même d’existence. L’amour inconditionnel est l’amour universelle, la base de tout, l’élément initiateur de toute vie, sur Terre ou ailleurs. Aimer inconditionnellement, est littéralement l’amour sans condition. Ce qui signifie donc de dire adieu aux sempiternelles : « Si tu m’aimes alors tu devrais pouvoir faire cela pour moi », « Si tu m’aimes vraiment, reste à mes côtés », … Car aimer l’autre c’est aussi laisser l’autre partir lorsque cela sert son bonheur, mais surtout … Le vôtre !

Il est des relations où la fusion, l’amour ressenti est tel, que vous ne pouvez exister dans votre singularité, car le « couple » formé prend bien trop de place. Dans ces cas là, l’amour ne suffit pas à maintenir une relation saine. Il est donc nécessaire de faire le choix qui vous préservera, chacun(e).


La rupture preuve d’un manque de sincérité ?

Il est souvent pensé, à tort, que la fin d’une relation démontre que « celle-ci n’était pas sincère ». Mais je crois nécessaire de rappeler que tout ce qui est vécu a un sens, et qu’il serait dommage de remettre en cause ce dernier. Car tout ce qui existe là, maintenant, est forcément vécu avec intensité, et spontanéité.


Les informations qui naitront du futur ne feront que parasiter ce qui a été reçu et vécu dans l’instant. Gardez bien en mémoire qu’une relation se construit à deux, et que chacun ou chacune de votre côté, vous investissez du coeur et du temps à bâtir ce qui deviendra un belle apprentissage de la vie. Ainsi, si aujourd’hui la relation n’est plus viable, ne niez pas qu’elle l’a été, et accepté que celle-ci ai pris le chemin qui lui était destiné.

Comprendre pour ne pas reproduire


Ce qui a motivé la rupture 

Dans ce type de situation, il y a un nombre importants de facteurs pouvant précipiter la rupture d’un lien, peu importe sa nature. Mais plusieurs éléments viennent parasiter la relation : 

  • Le manque de respect, 
  • Le chantage, 
  • Le manque de communication,
  • Des orientations de vies différentes, 
  • L’éloignement géographique,
  • La jalousie, 
  • Les non dits et quiproquos, 
  • etc …

Peu importe la ou les raisons, il est important de les identifier, pour ainsi guérir plus rapidement. En favorisant, bien sûr, la conscience de ce qui a précipité la fin du lien. Il est récurrent qu’une ouverture à sa spiritualité, des questionnements exponentiels sur l’existence, la vie et la mort, la conscience d’un monde plus vaste, viennent perturber des liens bâti avant ces prises de conscience. La spiritualité ouvre le regard sur tant de choses auparavant inaccessibles. Il est souvent difficile de laisser s’épanouir un lien basé sur d’anciennes certitudes, allant à l’encontre de ce que vous êtes aujourd’hui. Et cela reste tout à fait légitime. Mais cette évolution personnelle n’est pas un prétexte au jugement. Chacun évolue à son rythme, selon ses besoins, et ce qui est utile dans l’incarnation choisie. Ainsi, la motivation de rupture ou d’éloignement, ne doit pas être une motivation à la haine. Ce serait bien dommage, surtout lorsque la motivation est l’ouverture d’esprit et le développement de sa spiritualité


Laisser perdurer une relation malgré tout 

Le choix cornélien qui s’offre à nous dans cette situation est :

  • Dois-je m’investir dans ce lien qui ne me correspond plus vraiment ?
  • Dois-je mettre un terme à cette relation même si cela dois me faire souffrir ?

Deux réponses s’imposent donc en retour : 

Toute relation doit être épanouissante et respectueuse, si ces deux éléments n’existent plus, y mettre un terme sera une vraie démonstration d’amour inconditionnel. Cependant, il peut subsister des éléments nourrissants dans des relations où l’autre diffère du chemin que vous avez choisi. Et c’est bien cela que j’expérimente personnellement depuis quelques temps. Car il arrive parfois que je constate l’écart immense qui nous sépare avec certains proches, dans notre conception de la vie, notre mode de vie et de pensée. Mais je constate malgré tout un amour immense, et un plaisir indemne à côtoyer encore et toujours ces personnes. Car comme je vous le disais, ces relations sont basées sur l’épanouissement et le respect

Tu ne me ressembles pas, mais ce que tu es me respecte, et ce que je suis te respecte, ensemble nous nous nourrissons de nos différences.

– Nouvelles Vibrations

Donc toute relation dont les envies et aspirations différent, ne sont pas des relations vouées à disparaitre. 


Relations toxiques 

Toute relation source de souffrance devrait éveiller en vous la décision d’y mettre un terme. Lorsque je parle de souffrance, c’est bien sûr de tout élément se référent à la violence physique ou verbale, à la manipulation, au chantage, au non respect des règles établies entre vous, ou toute autre forme de déviance inacceptables dans un lien d’amour.

Il est nécessaire de s’écouter, de se respecter, et de savoir mettre fin à une relation qui nous porte préjudice. Même si la difficulté de le faire est tout à fait légitime, notamment dans le cas de relations avec des pervers(ses) narcissiques, des personnes violentes, infligeants donc des mécanismes émotionnels particuliers, impliquant des difficultés particulières.


Pourquoi la spiritualité peut-elle provoquer l’éloignement ?

S’investir dans son évolution spirituelle, implique de se poser des questions existentielles remettant en question tous les fondements de notre éducation, et les bases de notre mode de vie. Cela peut donc fatalement compliquer les liens avec nos proches, qui nous ont toujours connu avec nos anciennes convictions et croyances. 

Il est donc assez commun de rencontrer des périodes comme des « carrefours » de vie. Dans lesquelles un tri s’opère, qu’il soit volontaire ou non. C’est une période que j’ai moi-même vécu, plusieurs fois, et qui aujourd’hui me parait tout à fait saine. La difficulté étant d’expliquer ces prises de distance auprès des personnes concernées, ou encore d’assimiler la solitude momentanée que cette période induit.


Différences de vibrations 

Nos conditions de vie, notre état d’être et notre état d’esprit, sont des éléments ayant un impact direct sur notre état vibratoire. Plus la fréquence vibratoire est rapide, plus vous avez accès à des énergies subtiles. Plus elle est lente, plus vous aurez accès à la densité, ou à des états de vibration basse. Ainsi, dans l’invisible, votre état vibratoire va vous donner accès à des informations différentes, et des rencontres différentes. Avec une vibration basse, vous attirerez des âmes en souffrance, des énergies moins confortables. Avec une vibration haute, vous aurez accès à des paliers vibratoires où vivent les guides, ou encore des êtres bienveillants et pleins d’amour. 

Dans la densité, cette loi est moins immédiate, puisque la densité dépend d’une notion que l’on appel le temps, surtout lorsqu’il s’agit de la loi de l’attraction. Cependant, lorsqu’il s’agit d’un état d’intuition, au présent, nous sommes forcément plus attiré(e)s par des personnes dont la vibration est commune à la notre


Une relation convenue avant l’incarnation

La plupart des relations existantes dans notre vie actuelle, ont été convenues avant l’incarnation. Chacun convient de rôles à jouer, comme dans une pièce de théâtre, dont nous sommes les acteurs. Tout n’est pas écrit, mais les rôles principaux, et les principaux évènements sont convenus à l’avance. Notre libre arbitre nous permet de décider des chemins par lesquels nous accéderons à ces évènements convenus. Il est donc normal que certaines personnes ne soient que de passage dans notre vie. Et que nous ne soyons pas liés pour l’entièreté de notre incarnation n’est pas une fatalité en soit, puisque les liens subtils ne revêtent pas la même image.

Mais également, nous retrouvons régulièrement dans nos incarnations, les mêmes âmes cotoyées depuis de nombreuses vies. Selon des schémas familiaux différents, avec des liens différents, mais avec, parfois, des liens karmiques importants. Ces liens karmiques sont dû à des conflits non résolus, que nous devons revivre incessamment, jusqu’à ce que ces derniers soient réglés. Ce qui explique donc parfois certains liens difficiles vécus dans notre vie actuelle, malgré qu’il portent en eux tout un sens et toute une morale.


Les chemins que nous empruntons durant l’incarnation diffèrent bien souvent du chemin qu’empruntent nos proches. Cela n’est pas une fatalité, tant que chacun sait se respecter, et faire des choix guidés par l’amour et la bienveillance. Ainsi, il est souvent difficile d’accepter de mettre un terme à des liens forts et durables. Mais il est nécessaire de prendre du recul sur ce qui est vécu. Et ne surtout pas attendre de l’autre qu’il réponde parfaitement aux demandent faites par votre mental. Écoutez le coeur, et rien que le coeur. C’est le secret du bonheur.

Léa 🌳

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.