Cosmétiques naturels et cosmétiques maison 
- Partie 1

Déambulant dans le rayon cosmétique de notre supermarché, nous contemplons avec attention les nombreux flacons colorés. À la recherche du shampoing qui nous apportera une douceur inégalée, une crème anti-ride miracle, un gel douche anti-stress merveilleux. Alors on se laisse séduire, on achète celui dont le packaging nous attire, dont les promesses et les éloges ne laissent place au doute.

Les années passent, lorsqu’un beau jour, on se questionne :
« Mais en fait, qu’est-ce qu’il y a dans mes produits cosmétiques ? ».

 

Poisons du commerce

Oui, un beau jour, je me questionne sur ce qui fait la particularité d’un shampoing, de ce qui le différencie d’un savon classique. Tout à fait spontanément, je regarde la liste d’ingrédients contenus dans mon shampoing actuel. Telle une historienne déchiffrant un hiéroglyphe, ce charabia me mène droit sur ma page google où j’y tape le premier ingrédient. Une fois la liste d’ingrédients déchiffrée, je prends conscience que les trois quarts sont nocifs pour mon corps, et pour l’environnement. Choquée, abasourdie, je décide de vider ma salle de bain, et de passer au crible l’ensemble de mes produits cosmétiques.

C’est ainsi qu’a commencé ma transition.


À venir : 
I -    Avant de commencer 
II -   Les fondamentaux
III - Que sont des EPI, et quoi servent-ils ?
IV - Désinfecter son plan de travail et ses ustensiles
V -  Le matériel de base 

 

🌳 I – Avant de commencer

 

Il me semble important de commencer par les fondamentaux. Fabriquer ses propres cosmétiques n’est pas anodin, et nécessite un minimum de connaissances, sur les substances employées. Que ce soit les huiles essentielles, les tensioactifs, et autres poudres naturelles. S’il faut être vigilant avec un produit chimique, il faut être vigilant avec un produit dit naturel. Car son action est véritable, ainsi, il peut être comédogène, provoquer des irritations, des boutons, ou toute autre réaction de votre peau.

Lors de la fabrication de shampoings solides ou de savons, il est essentiel d’utiliser des tensioactifs (permettant au shampoing de se durcir, mais aussi de mousser et laver) ou encore de la soude.

Certains composants comme les huiles essentielles sont absolument proscrits pour les femmes enceintes ou les enfants. Certaines sont également très abrasives et dangereuses pour la peau.

Loin de souhaiter vous faire rebrousser chemin, il est important de vous rappeler que de fabriquer vos propres cosmétiques demande de l’investissement et un véritable intérêt.

 

🌳 II – Les fondamentaux

 

Quelques conseils importants à appliquer lors de fabrication de cosmétiques maisons :

  • Se renseigner sur les effets des ingrédients utilisés et leur manipulation
  • Vérifier l’intérêt et la source des recettes employées
  • Utiliser des EPI (Équipement de Protection Individuelle) type lunettes, masque, gants …
  • Utiliser des ustensiles consacrés à cette activité (récipients, cuillères, moules, …)
  • Bien désinfecter vos mains, votre plan de travail, et vos ustensiles
  • Éloigner les enfants et les animaux
  • Bien aérer la pièce dans laquelle vous fabriquez vos shampoings, savons, etc
  • Bien conserver vos ingrédients selon les précautions du fabriquant (huiles essentielles dans un endroit sombre et sec, etc)

J’insiste sur ces points assez peu mentionnés sur internet, en particulier sur l’utilisation d’EPI. Il m’a personnellement été très difficile, de trouver des articles mentionnant l’importance des équipements de protection, notamment lors de la fabrication de shampoings solides maisons. En effet, dans certaines recettes nous utilisons des poudres surfines, et des tensioactifs.

Substances à risques !

Les poudres surfines, extrêmement volatiles, pénètrent dans les voies respiratoires, et peuvent provoquer des irritations. Mais également, lorsque nous faisons fondre le tensioactif, des vapeurs toxiques s’en échappent, pouvant provoquer irritations et inconfort des yeux et/ou des voies respiratoires. Tout cela n’est que peu mentionné sur le net, mais reste pourtant la base, avant de se lancer dans les cosmétiques maisons.

 

 

🌳III – Que sont des EPI, et à quoi servent-ils ?

 

Des EPI sont des équipements de protection, permettant d’effectuer une tâche, sans risque pour sa propre santé. Ainsi, il est important de se munir de ces équipements, pour manipuler des ingrédients parfois dangeureux, en toute sécurité.

Quels EPI je vous conseille ?

  • Le masque anti-poudre et vapeur 
  • Les lunettes de protection anti éclaboussure, afin de protéger vos yeux d’éventuelles projections de matières brulantes, coupantes ou toxiques 
  • Des gants, afin de protéger vos mains de composants abrasifs, irritants pour la peau 

Vous pouvez trouver ces équipements dans des magasins de bricolage, ou encore sur le site Aroma-zone, qui propose ces équipements à la vente.

 

🌳IV – Désinfecter son plan de travail et ses ustensiles

 

Afin que votre plan de travail soit stérile, et apte à recevoir votre matériel, il faut tout désinfecter. J’utilise donc de l’alcool à 90°, j’en imbibe un chiffon PROPRE, puis je nettoie l’ensemble de la surface.

Acheté sur Amazon.fr

Puis chaque ustensile y passe, récipients, fouets, cuillères, pipettes, verre doseur.

Pour les ustensiles en inox ou en verre, vous pouvez stériliser votre matériel en les plongeant dans le l’eau bouillante.

Les deux modalités sont possibles.

L’important est d’avoir un lieu de travail le plus approprié pour recevoir des matières organiques, qui seront généralement travaillées dans des recettes exempts de conservateurs. Ainsi, si vous ne souhaitez pas y voir apparaitre de germes ou de moisissure, cette étape est primordiale.

 

🌳V – Le matériel de base

 

Même les recettes les plus simples nécessitent un petit peu de matériel.
Pour ma part je vous conseille d’investir dans (si vous ne les avez pas déjà) :

  • Une balance de cuisine
  • Deux petits récipients en inox (pas de fer, dans le cas d’utilisations d’argile, les interactions ioniques entre les deux matières provoquent une déperditions de bonnes propriétés de l’argile)
  • Un fouet en inox ou en caoutchouc
  • Un verre doseur en verre (ou en plastique si vous en avez déjà un, dans le cas d’un nouvel achat, pensez à la planète…)
  • Une pipette permettant un goutte à goutte (souvent en plastique malheureusement)
  • De petits moules en silicone alimentaire (pour les shampoings solides)
  • Des contenants pour les crème visage ou corps, huiles corps, etc (pensez à garder les pots du commerce que vous terminez, c’est mieux que d’en racheter)
  • Et un cahier de recettes bien sûr !


Cette liste n’est pas exhaustive, elle sera à adapter selon vos besoins, et selon les recettes.

Dans tous les cas, favorisez les matériaux recyclables et durables dans le temps, comme le verre et l’inox. Si toutefois vous avez déjà certains ustensiles chez vous, utilisez-les. Soyons responsables et conscients des enjeux climatiques, un objet se réutilise, un objet vie. Récupérez, troquez, achetez en brocante, réutilisez !

Je vous conseille également de consacrer ces ustensiles à la confection de cosmétiques, pour plus d’hygiène.

C’est ici que ce termine notre partie 1. La partie 2 traitera de l’utilisation de produits naturels sans qu’il soit nécessaire de les intégrer dans des recettes compliquées. Parfois (souvent), un ingrédient regorge de mille vertus, et donc se suffit à lui-même !
 

Léa 🌳

Si tu as aimé l’article, partage-le ou recommande-le grâce aux petits boutons bleus juste en dessous ⬇️, et n’hésite surtout pas à me laisser un commentaire, pour me poser des questions, ou simplement me laisser un petit mot … Merci !

Spread the love

One thought on “Cosmétiques naturels et cosmétiques maison 
- Partie 1”

  1. J’ai eu la chance de tester un des shampoings solides que Léa m’a offert. J’en suis plus que ravie et cela m’insite à investir dans du matériel pour en fabriquer moi même. Des produits naturels, sains pour l’environnement et pour moi même et qui s’avère tout aussi efficace si ce n’est plus que les produits de grandes surfaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.